Si le chao actuel permettait de se rencontrer

Mai 1, 2021 | Accompagnement personnel, Danse d'ancrage, Émotions | 0 commentaires

Avant que le monde s’arrête avec la pandémie actuelle, avions-nous pris l’habitude de temps à autre de prendre des nouvelles de nous-même ou courrions-nous comme une poule pas de tête ? Nous vivons certes une période particulière, éprouvante et incompréhensible. Mais comme il y a toujours deux faces sur une pièce, la vie propose toujours deux façons d’appréhender ce qui nous arrive. Alors, si nous y regardons de plus près, y a-t-il des éléments positifs qui ressortent de cette expérience ?

 

C’est certain, le confinement avec son lot de nouvelles règles est plus ou moins facile à vivre pour chacun d’entre nous. Sans compter la peur qui rôde et qui nous emmène dans des tempêtes émotionnelles très vives. Comme on a du temps à disposition, autant commencer à apprivoiser les émotions qui nous traversent, apprendre à dialoguer avec notre corps pour enfin apprendre à vivre avec lui et non loin de lui. Mais par où commencer ?

Avant que le monde s’arrête avec la pandémie actuelle, avions-nous pris l’habitude de temps à autre de prendre des nouvelles de nous-même ou courrions-nous comme une poule pas de tête ?

On nous a confiné dans nos maisons. La difficulté, c’est qu’on n’a pas appris à rester confiné dans notre première maison : notre corps. C’est tellement plus facile de mettre nos émotions sous le tapis pour ne pas souffrir, de nous laisser captiver par toutes sortes de choses – comme les écrans – pour ne plus être vraiment présent à ce qui se vit, pour se « changer les idées ». Oui, parce que c’est tellement difficile de rester en sa seule compagnie, pleinement conscient.

La chao actuel offre une occasion unique de se rencontrer véritablement, de développer cette conscience de ce qui nous habite réellement à travers tout ce qui nous met en réaction. Les émotions, que ce soit la colère, la peur ou la tristesse, sont un cadeau pour mieux se connaître encore et grandir un petit peu plus encore. Quelles que soient nos points de vue et nos croyances, nous pourrions être dévasté par ce qui se passe. Car nous sommes humains et que l’extérieur nous touche.

 

Oui, mais le jour où nous décidons que la vie vaut la peine d’être vécue, alors peu importe les impasses, les échecs, les souffrances, nous choisissons alors de les prendre à bras le corps, nous nous en occupons. C’est en toute conscience que nous pouvons décider de nous faire accompagner pour traverser le chao, par exemple à travers l’accompagnement Rythm’Unité qui nous aidera, en étant à l’écoute de nos émotions et de notre corps, à passer au travers et à en ressortir transformé.

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Céline Fournier

1 mai 2021

Autres articles qui pourraient vous intéresser