Quand une angoisse se pointe, comment passer au travers ?

Quand une angoisse se pointe, on ne sait pas toujours comment s’accueillir pour passer au travers. Elle peut arriver de nul part, sans aucune raison et pourtant, elle est bien réelle. Quoi faire, quand ça arrive ? Existe-t-il des solutions pour limiter leurs apparitions ?

Différents signes apparaissent avant une crise d’angoisse, allant de mains moites, de tremblements, des vertiges, d’accélération du rythme cardiaque, la bouche qui s’assèchent, sensation d’étouffer, une diarrhée, des vomissements…C’est tout un processus d’urgence que le corps met en route quand une situation anxiogène, une phobie, un souvenir d’enfance douloureux ou une émotion arrive. Elles peuvent être provoquées également suite à une prise d’alcool ou de drogue mais aussi parfois sans élément déclencheur.

Quoi faire quand ça arrive ?

Surtout ne pas lutter, ça ne ferait qu’empirer les choses. Quoi qu’il arrive, même si une sensation de mourrir arrive avec la crise, vous savez qu’elle va s’arrêter au bout d’un moment et que vous allez en sortir vivante. En le sachant, la crise va commencer à l’affaiblir, car elle ne sera plus nourrie par cette angoisse de peur de la mort.

Si possible, allongez-vous et commencer à ralentir votre respiration, et inspirez profondément en gonflant votre ventre comme un ballon sans rien forcer. Si vous avez besoin, vous pouvez vous replier en position foetale. Mettez une main sur votre ventre et l’autre sur votre coeur. Reprenez tout en douceur une inspiration, bloquer votre respiration 5 secondes et expirer lentement par la bouche. Faites une dizaine de fois ou un peu plus jusqu’à reprendre vos esprits. Attention à ne pas le faire trop longtemps sous peine d’avoir des maux de tête ou des étourdissements.

Quand ça va mieux, prenez le temps avant de vous relever.

 

 

Existe-t il des solutions pour limiter leurs apparitions ?

On peut être anxieuse de nature ou le devenir suite à un choc post-traumatiques ou trop de stress accumulé. Quoi qu’il en soit, des solutions existent pour prévenir et limiter leurs manifestations. Si cela vous arrive régulièrement, il se peut que vous ayant besoin d’un soutien médical et/ou psychologique pour vous aider.

La massothérapie spécialisée en gestion de stress peut vous aider. Des rendez-vous réguliers aux 1 ou 2 semaines au début, puis un peu plus espacées au fur et à mesure, tout en gardant une fréquence régulière aura un impact positif sur le stress et donc sur l’apparition. de crises d’angoisses.

Une routine journalière de pratique corporelle est nécessaire pour poser une sécurité intérieure et un ressourcement naturel favoriseront un retour à l’équilibre et donc moins ou plus d’angoisses manifestées. Ces pratiques peuvent être des pratiques douces pour le corps et l’esprit comme le yoga, le qi gong ou le Longo par exemple.

 

Quoi qu’il arrive dès l’apparition de la première crise, ne restez pas seule, parlez-en autour de vous pour trouver des ressources nécessaires et rassurez votre corps qui appelle à l’aide. Votre corps est votre meilleur messager. Et ces crises ne sont que l’expression d’un besoin de retour à soi.

 

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail

Quand la tristesse est là. Que faire ?

En Août 2023, ma Lilou 🐶, ma chienne dalmatienne est retournée vers les étoiles 🌟, 16 ans de vie à mes côtés. Une puissance mentale qui voulait vivre l’éternité dans un corps qui n’en pouvait plus. Nous avons dû prendre la déchirante décision de l’aide à mourir.
Ce moment où son petit coeur s’est arrêté a crée dans mon cœur une douleur si immense. Une envie de hurler, tellement c’était douloureux.
Tout un tas de réactions en chaînes se sont invités dans mon corps. des maux de tête très violents, mon coeur explosé, des nausées…Ces douleurs venaient du tsunami d’émotions qui me traversaient. 😭🤯😵‍💫
Chacun vit son deuil différemment, pour ma part, aujourd’hui, j’ai besoin d’exprimer mes émotions pour éviter qu’elles s’impriment dans mon corps et deviennent des douleurs ou des maladies à long terme.
Car oui pendant longtemps, j’engloutissais mes émotions ou je me coupais de mon corps pour ne rien ressentir.
Ce qui se vit par de grosses émotions, se vit aussi sur de petites émotions, aucune n’est négligeable.
Chaque jour, je me suis connectée à ma Lilou pour faire sortir les pleurs 😭.
Elle me manque beaucoup, mais jour après jour, elle vit en moi de plus en plus. La peine s’estompe, peu à peu.
Ce qui est important aujourd’hui, c’est que, quoi que vous viviez, une dispute, une séparation, un décès, être loin d’êtres chers, C’est  d’accueillir vos émotions, les libérer. C’est vital  pour votre corps, c’est essentiel pour votre âme ❤️‍🩹.
Rituel d’accueil d’émotions de tristesse
Mettez-vous dans un endroit calme, vous pouvez créer un petit autel qui représente ce que vous vivez, avec un objet qui s’y rattache, une bougie, des huiles essentielles, des fleurs, tout ce qui vous fait plaisir, une musique dans un premier temps qui vous aide à libérer les larmes mais qui vous amène à plus de lumière dans votre coeur. J’aime beaucoup le canon de pachelbel pour ma part.
Connectez-vous à l’objet de votre souffrance et laissez sortir ce qui peut l’être autant de fois que nécessaire.
Vous pouvez dansez l’intention Longo ” jé suis la pureté” si vous la connaissez .
Et faire d’autres rituels au besoin comme chanter des mantras, libérer avec la pratiques des bonhommes allumettes,  écrire une lettre avec tout ce que vous avez sur le coeur et la brûler …
Apportez-vous beaucoup de douceur, de bienveillance et de réconfort, faites ce qui vous fait du bien, demandez l’aide d’une amie.
Prendre un coussin à câliner est un très bon soutien.
Et si avez besoin d’être accompagné pour faire sortir vos émotions, je suis là 🙏
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail

Ritualiser l’entrée dans un nouveau cycle

Que ce soit l’entrée dans un nouveau tour de soleil (anniversaire), un nouveau cycle lunaire, la pleine lune, la nouvelle saison, l’inter-saison, le nouveau cycle menstruel, une nouvelle phase de sa vie….ritualiser permet symboliquement de marquer un nouveau départ.

Tu peux le faire seule, avec des amies ou participer à des ateliers qui honorent ces passages.

Ouvrir un espace sacré en symbolisant l’énergie du feu avec une bougie, si tu n’as pas la possibilité de faire un véritable feu.

Poser des objets qui se représente ce passage et qui vont accompagner dans ton processus.

Faire des offrandes en signe de gratitude pour le monde invisible qui oeuvre pour toi tel que Tabac, fruit, fleurs…

Tu peux diffuser des huiles essentielles, ou faire brûler de la sauge ou autre plante

Tu peux mettre de la musique, ou jouer avec ton instrument préféré et même chanter. 😉

Tu peux poser une intention claire, tourné de façon positive pour démarrer ce nouveau cycle. Par exemple “je me choisis”, “J’ose ma puissance”…

Tu peux bruler ensuite ton intention.

Continues de nourrir ton intention chaque jour.

J’ai conçu des bracelets initiatiques pour accompagner ton intention par ton cycle menstruel, le cycle lunaire ou accompagner sur une plus longue période de 9 lunes.

Ça me permet d’être accompagner à chaque instant.

Sois créative, fais de ce moment, un espace hors du temps et de l’espace rempli de lumière et d’amour.

 

 

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail

Suis-je Hypersensible ?

Quand j’étais enfant, on disait souvent que j’étais trop sensible. L’hypersensibilité n’était pas encore reconnue comme aujourd’hui. C’était plus un défaut qu’une qualité dont il fallait s’exorciser. A ce jour, 30% de la population serait Hypersensible ou Haut Potentiel Émotionnel (HPE). Soit une personne sur 3. En fais-tu partie ?

L’hypersensibilité n’est par une maladie mais une nature.

D’après les dernières recherches en neuro-sciences, l’amygdale situéE dans notre cerveau limbique fonctionnerait beaucoup plus que la moyenne de gens. Son rôle serait de recevoir les informations sensorielles et de les évaluer. Elle fonctionnerait comme un système d’alerte, décodant les stimulis et dictant les réactions comportementales. Dans le cas de l’hypersensibilité, l’amygdale serait hyper-réactive et constamment aux aguets.

Concrètement l’hypersensibilité, c’est

  • être une éponge émotionnelle, ressentir toutes les émotions des personnes qui nous entourent,
  • être une intelligence émotionnelle : compréhension, conscience, maitrise et réaction,
  • être une intelligence intuitive,
  • être un océan d’amour : avec une grande capacité à donner,
  • être pour certain en dépendance affective : le recevoir n’étant pas toujours à la hauteur du donner, cela pouvant créer une sensation de manque, de rejet, d’abandon,
  • avoir beaucoup d’émotivité,
  • avoir une créativité débordante,
  • avoir une pensée en arborescence,
  • ressentir beaucoup de ruminations,
  • vivre de la fatigue dûe à l’hyper-vigilence des sens,
  • prendre soin de l’autre avant soi parfois jusqu’au sacrifice,
  • avoir une sensibilité de tous les sens (odeur, gout, son, lumière, touché, invisible)
  • avoir une forte imagination,
  • pleurer régulièrement,
  • vivre du stress,
  • vivre de l’anxiété : avec la création de scénarios catastrophes dans sa tête,
  • avoir une hyper-empathie : avec une capacité de ressentir ce que l’autre ressent dans son corps,
  • vivre un grand sentiment de solitude,
  • se sentir différente,
  • avoir une grande qualité d’écoute pour les autres,
  • vivre une intensité dans les projets, les relations,
  • avoir besoin d’espace de solitude pour se ressourcer
  • avoir un amour des animaux,
  • faire seulement ce qui a du sens,
  • être en hypervigilence tout le temps,
  • vivre de la phobie sociale à différents degrés,
  • être réservée,
  • avoir de la difficulté à prendre sa place,
  • manquer de confiance en soi
  • avoir le sens du détail,  être perfectionniste,
  • avoir de la difficulté à supporter la violence et l’agressivité
  • ressentir de grandes joies pour des choses simples comme voir un papillon sur une fleur,

Si tu te reconnais dans les 3/4 de ces descriptions, c’est qu’il y a de fortes chances que tu y sois.

Tu peux également faire le test : Suis-je hypersensible ?

J’ai erré longtemps avant de comprendre ce que j’étais et comment je pouvais trouver des solutions pour vivre avec, le mieux possible, puis plus tard en faire une force.

Des solutions existent, la première est de s’ancrer, car on a tendance à fuir ce monde dans lequel on ne se reconnait pas. Mais nous avons notre rôle à jouer pour rendre ce monde à la hauteur de nos espérances. L’ancrage est donc la plus difficile mais nécessaire action pour s’incarner véritablement.

Comment s’ancrer ? par la méditation, par toute pratique qui permet de revenir dans l’ici et maintenant et dans son corps, par la danse, le mouvement, au ralenti.

La 2e est de commencer à accueillir nos émotions et ne plus les refouler. Car moins on. les accueille, plus elles prennent des proportions insurmontables.

Une fois qu’on est revenue dans ce monde, qu’on commence à incarner notre corps, à vivre nos émotions, la 3e étape, c’est de se prioriser.

On pourrait penser que c’est la première chose à faire. Mais difficile de se prioriser quand on s’est pas véritablement incarnée.

Si tu souhaites trouver des solutions pour faire de ton hypersensibilité, une force, de commencer à te prioriser, et de t’épanouir,  j’accompagne en présentiel et en Visio où que tu sois dans le monde par le Longo, la danse d’ancrage, la massothérapie et les sagesses féminines.

Mais surtout garde en tête que l’hypersensibilité n’est pas un fardeau, mais un cadeau du ciel. Prends soin de toi.

 

 

 

 

 

 

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail

Vivre aux rythmes des cycles de la lune

Quand on vit de l’hypersensibilité, 𝗩𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗮𝘂 𝗿𝘆𝘁𝗵𝗺𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝘆𝗰𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗹𝘂𝗻𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝘀𝗮𝗶𝘀𝗼𝗻𝘀 𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲 𝘁𝗲𝗹𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁

🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘🌑

Parce que la vie n’est que cyclique par les saisons, le cycle lunaire, le cycle solaire, le cycle de la vie, le cycle menstruel,… quand on vit de l’hypersensibilité, du stress, de l’anxiété, dans un monde qui fonctionne sur le mode linéaire, on se déconnecte du corps facilement. Se réapproprier cette sagesse est alors vitale pour le corps et l’esprit afin de remettre du sens à sa vie.

Cela permet de rester enracinée à son corps, de garder la sérénité par une meilleure compréhension de ses émotions, de son état physique et donc de mieux communiquer ses besoins à son entourage tout en gagnant en épanouissement. 

Comment ça marche ?

✨ Il y a les 4 saisons de la Terre

✨Dans chaque saison qui dure 3 mois, il y a environ 3 cycles lunaires

✨Et dans chaque cycle lunaire, 4 énergies nous traversent identiques aux énergies des saisons.

✨Avec le calendrier lunaire offert dans l’infolettre en chaque début de cycle, vous savez quand démarre chaque saison et quoi faire pour vivre en symbiose avec votre corps et votre environnement.

🌑 Printemps Lunaire : le nouveau cycle commence avec la nouvelle lune : c est le meilleur moment pour starter vos projets, beaucoup d’énergies puissantes et propulsantes. 

🌓 Été Lunaire : c’est le moment de faire rayonner et partager vos projets, c’est une période magnétique. 

🌕 Automne Lunaire : la pleine lune symbolise le pic de l’été lunaire pour entrer le lendemain en automne lunaire : Grande période de chao transformationnelle, c’est le moment de faire le tri, de créer, de laisser votre intuition vous guider sans prendre aucune décision importante, elle sera prise au printemps. 

🌗 Hiver Lunaire : Période d’introspection, de réflexion connectée aux sagesses universelles. 

Cette sagesse s’est perdue, au fil des âges, Voilà venu le temps où les femmes sont prêtes à se la réapproprier. Pour cela, elles doivent réapprendre à vivre en symbiose leurs ressources intérieures. Et le cycle menstruel et la pré-ménopause ne seront plus vécus comme un fardeau mais comme un atout puissant. Un monde plus relié à la nature et aux cycles du vivant renaitra.

Tu peux créer un rituel pour honorer ce nouveau passage.

Si tu souhaites remettre du sens, de l’énergie et de la joie dans votre vie, le programme “28 jours pour réenchanter ma vie a été conçu spécialement pour les hypersensibles permet de se réapproprier le rythme circulaire et de faire de ton hypersensibilité, une force d’épanouissement. Les bracelets initiatiques sont un bon support dans ce processus pour ne plus jamais te perdre de vue,

Si tu es thérapeute et que tu souhaites transmettre à ton tour cette fabuleuse sagesse, la formation Rythm’Optimal t’offre la possibilité de proposer un accompagnement original par le LONGO et les sagesses circulaires.

 

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail